Le régime parlementaire

Le régime parlementaire est un régime politique caractérisé par une séparation des pouvoirs (exécutif et législatif) souple (par opposition à la séparation des pouvoirs stricts, caractéristique d’un régime présidentiel) tendant à leur équilibre. Dans le régime parlementaire, le législatif et l’exécutif ont le même personnel au sens où les membres du gouvernement sont issus de la majorité parlementaire.

Le parlement peut être monocaméral ou bicaméral (une chambre haute et une chambre basse). Le gouvernement et le parlement travaillent ensemble et ont des moyens d’interaction réciproques : l’exécutif peut dissoudre l’Assemblée, et le législatif peut renverser le gouvernement en votant une motion de censure. On dit que le gouvernement est également responsable que devant le parlement alors c’est un régime parlementaire moniste. C’est le régime politique dominant en Europe d’où il est issu, s’étant d’abord développé en Angleterre. On le trouve aussi entre autres au japon, en inde et au canada. Il se différencie du régime présidentiel représenté par les institutions des Etas Unis et surtout répandu sur le continent américain, qui se caractérise par une stricte séparation des pouvoirs.

Le régime d’assemblée est une dérive du régime parlementaire. Dans ce régime, une assemblée unique exerce seule la souveraineté au nom de la nation. Le pouvoir exécutif n’est que son commis, nommé et révoqué à volonté, et auquel elle peut donner des ordres (cf. la IVe  République française : les gouvernements entaient renversés par l’Assemblée à tour de bras, alors que le gouvernement, qui en théorie pouvait décider la dissolution de l’Assemblée, n’était jamais mis en position de le faire).


Vous avez une question ? Les réponses sont généralement disponibles en quelques minutes

Laisser un commentaire

Cours de morale