Le SIDA se transmet essentiellement de trois façons

  1. La  voie sexuelle: De beaucoup la plus fréquente; le virus présent dans les globules blancs des secrétions sexuelle d’un séropositif(ve), pénètre dans l’organisme par la moindre ulcération des muqueuses vaginales ou anales : certaines pratiques sexuelles, comme la sodomie, favorisent la contamination. Tout ceci explique la fréquence de la contamination sexuelle chez les homosexuels, mais aussi son existence chez les hétérosexuels.
  2.  La voie sanguine: les transfusions de sang ont pu être a une époque, responsable de la transmission du SIDA (les homophiles ont payé une facture sévère à la maladie). Eventualité de plus en plus rare grâce à des contrôles sévères des donneurs.par contre ce qui est encore frequent, c’est l’utilisation des mêmes seringues par les toxicomanes.
  3. La voie placentaire : une mère séropositive peut contaminer dans 30 à 40 %des cas, l’enfant qu’elle porte. Tous les enfants nés de mamans séropositives naissent avec des anticorps maternels, mais 30-40% seront effectivement séropositifs, et la moitié de ces derniers feront un SIDA déclaré avant 18 mois.

Ceci dit, le SIDA  est une maladie très peut contagieuses, même  si elle est transmissible : le virus ne vit que quelque temps hors de l’organisme et surtout ne peut alors se multiplier. Il est détruit par la chaleur à (70 %) et les produits courants de désinfection : alcool, eau de javel, … Donc on n’attrape pas le SIDA en fréquentant un porteur de virus dans la vie de tous les jours : on ne risque pas d’attraper le SIDA par une  poigné de main, des éternuements, des baisers sur la joue, des caresses. On ne peut être contaminé dans les douches, les WC, les piscines, les contacts au bureau ou à l’école.

 

La transmission par le baiser profond est théoriquement possible (le virus a été retrouvé dans le salive), mais pratiquement paraît très faible.
On n’attrape pas le SIDA chez le dentiste, l’acupuncteur, le pédicure, dans la mesure où le matériel est stérilisé comme il se doit.

Mais il est sage de n’utiliser que sa brosse à dent et son rasoir.

En résumé, existent des comportements à risques :

  • Homosexuels et bisexuels
  • Toxicomanes par voie intraveineuse
  • Hétérosexuels aux nombreux partenaires
  • Enfants de femmes séropositives
  • Tous les partenaires de sujets séropositifs

Vous avez une question ? Les réponses sont généralement disponibles en quelques minutes

Laisser un commentaire

Cours de morale