Les aspects positifs de l’argent

1.      L’argent rend libre

  • L’argent permet de mieux vivre : logement, nourriture, vêtements…
  • Il permet d’éviter la fatigue : machine à laver, transport, etc.
  • Quand on est riche, on peut participer à bien des loisirs : détente, excursions, télévision…
  • On peut aussi faire de bonnes et longues études, acheter des livres, revues etc.
  • Si on est malade, l’argent nous permet d’acheter des médicaments qui valent souvent bien cher, le pauvre ne le peut pas…
  • Si l’on doit subir une opération chirurgicale importante : cœur, crane, scanner, tout cela coûte très cher : il faut être riche pour se soigner.
  • Lorsque pour un motif ou un autre, on est emprisonné, il nous faudra de l’argent pour sortir de prison, l’amende est souvent assez forte, il faut de l’argent pour le payer
  • Tous ces argument nous prouvent que l’argent rend libre et nous permet un certain bonheur : lorsque l’on a un emploi, on doit ressentir une grande joie en touchant son premier salaire.

2.      L’argent est au service du progrès

  • Lorsqu’on a de l’argent, on peut installer chez soi de l’eau courant et l’électricité, se servir d’appareils ménagers qui nous facilitent la tâche, avoir un frigidaire, une cuisinière électrique, le téléphone, la radio, la télévision. on peut vivre dans des bonnes conditions.
  • L’argent permet de construire des usines, des hôpitaux, des dispensaires, des écoles.
  • On peut établir des barrages, des routes … acheter des machines modernes.
  • L’argent rend aussi possible des réalisations admirables : œuvres d’art, inventions techniques, recherches scientifiques et médicales, etc.
  • L’argent facilite les communications entre différents pays : avion, internet, fax, téléphone, etc.

3.   L’argent est un peu de l’homme

C’est son travail, sa sueur, sa fatigue. Quand on donne de l’argent à quelqu’un, c’est un peu de soi que l’on donne… mais est ce vraiment le signe que se donne soi-même ?…
l’homme valorise l’argent lorsqu’il s’en sert pour aider les autres, pour les rencontrer ou créer avec des liens d’amitié ou d’affection, pour mieux les connaitre en allant les visiter chez eux : train, bateau, avion, etc.

4. L’argent est un moyen d’échange, de solidarité, de communication :

Quand nos parents paient l’impôt, ils contribuent à l’amélioration de la cité, du pays : routes, chemins de fer, aménagement des rues de la ville, dispensaires ou écoles publiques en bourses, etc.

Quand ils paient l’assurance, ils aident ceux qui ont perdu, ceux qui sont dans le besoin. La solidarité s’étend aussi aux pauvres : nourriture, vetements, habitat … ; aux handicapés par l’achat d’appareils, de chaises roulantes, aux centres spécialement construits pour eux,  (…), aux hôpitaux ou dispensaires : dons de matériel plus performants, de vaccins, de sérum…
Achat de médicaments pour les pauvres et les nécessiteux ; œuvres de bienfaisance de toutes sortes, aide aux pays en guerre ou en difficulté. Avec INTERNET, on peut établir des contacts avec les pays étrangers, etc.

5. L’argent au service de l’amitié

L’argent, dit-on, ne fait pas le bonheur, mais il peut contribuer à rendre heureux ou en créant des liens d’amitié entre les personnes : on cotise, on partage, on se prête de l’argent, on aide celui qui n’a rien, on organise des tontines entre collègues ou amis, lorsqu’on achète un cadeau à un ami, c’est en quelque sorte une preuve d’amitié, cela peut contribuer à renforcer les liens…


Vous avez une question ? Les réponses sont généralement disponibles en quelques minutes

Laisser un commentaire

Cours de morale